Compte-rendu du concert de Pete(r) Doherty hier soir à Lyon, sous forme de live-tweet, mais en différé. Si ça vous paraît idiot, c'est sans doute que ça l'est.


20h03 : Retour chez moi. J'ai mal aux jambes.
20h45 : J'y vais ou j'y vais pas ?
20h46 : Où est mon billet ?
20h47 : Ah ouais, 34 euros. Je vais peut-être y aller, en fait.
21h00 : Les Cold War Kids démarrent leur set à l'heure
21h01 : Sauf que je suis en bas de la colline en train de manger une glace
21h12 : Repas improbable du jour : 3 tomates, une tranche de pain beurrée, un café et une glace.
21h15 : Je regretterais presque mes 5 heures de rando de ce matin #escalierdeFourvière
21h26 : Évidemment plus de places assises. Direction, le haut des gradins

21h32 : Lyon forever : http://www.twitpic.com/bqfp6

21h46 : Bonne nouvelle, les Cold War Kids c'est moins chiant en live que sur album.
21h53 : "This is our last show before going back to California". Une place dans vos valises ?

22h03 : Direction la buvette. Tout le monde boit des bières, je commande un double espresso.
22h12 : Toujours pas de place assises. Va pour la fosse.
22h13 : Mes jambes essayent de m'étrangler.

22h15 : Si vous n'aimez pas les jeunes avec des gilets et des chapeaux, n'allez pas à un concert de Doherty.

22h18 : Apparition de Peter en coulisses. Hurlements.
22h21 : Apparition de Peter sur scène. Hurlements.
22h22 : Doherty : le concert où c'est le public qui te vrille les tympans.

22h23 : Peter, les danseuses c'était vraiment nécessaire ?

22h38 : C'est quand même mieux que ce à quoi je m'attendais.
22h42 : Mais j'aurais quand même préféré les Libertines.

22h44 : En tout cas, le son est vraiment bon.

22h58 : Peter, Billie Jean, c'était vraiment nécessaire ?

23h08 : 24ème tentative pour la foule de taper dans ses mains en rythme. 24ème échec.
23h09 : Mais ce n'est pas franchement la faute du public.
23h10 : C'est marrant, le public n'arrive pas non plus à reprendre les refrains. Pas faute d'essayer.

23h12 : Je dois connaître 5 morceaux de la setlist. A tout casser.
23h14 : Mais apparemment je ne suis pas le seul.
23h15 : A l'applaudimètre, ce sont les Babyshambles qui gagnent.

23h22 : Fuck Forever. Emballé, c'est pesé.
23h23 : Agréablement surpris, mais content que ça se termine.
23h23 : #PillowFight. Les danseuses servent enfin à quelque chose.

Un joli concert, qui a dépassé mes attentes, plutôt basses et ma fatigue. Un show bancal mais plutôt touchant. Un poil surfait, avec un public qui connaît sans doute mieux le personnage que les paroles de ces chansons, mais malgré tout une belle nuit d'été à Fourvière.

Photos via Le Progrès.



Setlist, dans le désordre :

Tell the King
Salomé
Don't Look Back Into the Sun
The Ballad of Grimaldi
Music When the Lights Go Out
Billie Jean
Breck Road Lover
What Katie Did
What a Waster
Lady Don't Fall Backwards
Arcady
Last of the English Roses
Albion
Killamangiro
You Talk
Delivery
Fuck Forever

5 commentaire(s):

Junko a dit…

J'approuve, ça correspond assez à ce que j'ai vécu (mes attentes étaient également basses, j'y allais surtout pour faire plaisir à une amie).
La première chose que j'ai dit (à l'amie qui m'accompagnait) : les danseuses sont-elles vraiment nécessaires ?

Cela dit, de l'endroit où j'étais (sur les gradins côté coulisses), je voyais les coulisses. Peter Doherty ne s'est pas contenté d'apparaître, il s'est fait un petit show dans les coulisses qui était vraiment très drôle (mais tu ne pouvais pas le voir). Les danseuses, également, déliraient complètement dans les coulisses. Alors d'une certaine manière, le spectacle est devenu d'autant plus sympa que j'avais bien rigolé en regardant l'autre spectacle plus restreint qui se jouait pendant le show des Cold War Kids.

T'as oublié la bataille de coussins à la fin aussi !

(Je ne sais pas encore si j'aurais le courage, et surtout le temps, de faire un compte-rendu mais j'y songe.)

Paul C. a dit…

Et 23h23 alors ?

heebooh a dit…

Très drôle ce compte-rendu :)

Lorsqu'il s'agit de Pete Doherty (cette espèce de clown vivant de sa caution Libertines), il y a toujours matière à se marrer.

Disso a dit…

Intéressant compte-rendu, surtout pour un chanteur dont visiblement tu n'étais pas fan à la base. Enfin, on ne te sent pas non plus complètement emballé hein. Faudra tout de même que j'aille un jour voir un concert à Lyon pour voir voler les coussins comme dans la video que tu avais mise pour Blur.
Sinon, je trouve le "cas Doherty" assez passionnant, mais je n'arrive pas bien à cerner pourquoi.

Paul C. a dit…

Passionnant, je sais pas. Fascinant, sans doute.
Il suffisait de voir le nombre de personnes habillées comme lui ou les hurlements hystériques. Et le fait que j'ai payé 35 euros pour voir un mec dont je n'ai pas écouté un album depuis le dernier Libertines...