Encore une fois, je vais tricher. Déjà, on est mercredi, soit à peu près aussi proche du SNY de dimanche dernier que de celui de dimanche prochain. Comme ça, en cas de grosse panne d'inspiration ce week-end, je pourrais toujours dire que l'article d'aujourd'hui était en avance. Mais la vraie duperie, c'est que l'album d'aujourd'hui n'est pas de Neil.

J'ai prévu de longue date une playlist de groupes fortement inspirés de Neil Young et du Crazy Horse. Built to Spill, Ladyhawk, Pearl Jam, MV & EE... la liste est longue. Sauf que sur Trial and Errors, Jason Molina pousse le mimétisme vraiment loin.

Jason Molina, ce fut Songs: Ohia, où comment rendre obsolète l'utilisation du mot hanté dans la critique de n'importe quel autre album. Une voix déchirante et le silence, souvent, comme instrument de prédilection, ont donné plusieurs chefs d'œuvres, The Lioness ou Didn't It Rain entre autres. Avec le dernier album de Songs: Ohia, Molina avait déjà l'esprit tourné vers quelque chose de plus country rock et décidait de changer l'identité en donnant à son groupe le nom du dernier album de son groupe précédent, Magnolia Electric Co. Vous suivez ?

Si Songs: Ohia, lorgnait du côté folk du Loner, avec Magnolia Electric Co., c'est du côté des jams de guitare du Loner qu'il faut regarder, quelque part entre Rust Never Sleeps, On The Beach et Time Fades Away. Et c'est finalement en live, sur ce Trials And Errors, que la ressemblance est la plus frappante. Avec à la clé le plus bel album électrique de Neil Young des années 2000.

En attendant une hypothétique PdP Jason Molina et la chronique de Josephine, dernier album en date, Trials and Errors s'écoute sur Spotify.

Magnolia Electric Co. - Trials And Errors sur amazon mp3

5 commentaire(s):

-Twist- a dit…

Superbe groupe ('Magnolia Electric Co.', 'Axxess & Ace', 'The Lioness' sont trois albums sublimes) et superbe nouvel album. Après faut suivre avec les changements de nom, certes. :))

Cécile a dit…

Faut que je l'écoute. Sinon tu as acheté les Neil Young Archives ? Une chro prévue ?

;-)

Mathieu a dit…

Hello,
Hello,

C'est la première fois que je commente, mais je suivais ton blog depuis quelques temps, bravo pour tout tes articles et ton focus sur Neil Young.

Du même Jason Molina, sous le pseudo Songs:Ohia, il y a aussi Ghost Tropic. Il sonne un peu moins "à la Neil Young", est beaucoup plus minimaliste, triste, et surtout très beau.

Paul C. a dit…

Mes Archives (version CD) se sont perdus dans le système postal. J'attends toujours ;-)

Paul C. a dit…

@Mathieu : merci ;-)

Je dois avoir Ghost Tropic (j'avais fait un achat groupé sur un coup de foudre) mais je le connais moins.